ban
Courrier
Derniers courriers envoyés,
par ordre d'arrivée.
                                                                   Optimisé pour Mozilla et Internet Explorer

Depuis avril 2010, rendez-vous sur la nouvelle formule de Brasilyane.com-a nova versão desse site esta no ar

Archives du site Brasilyane-com-forum 2007

C'est vous qui l'avez dit...


0195

de Frank
le 25/06/2007

Etat route Oiapoque- Macapá

bonjour,
 
une amie revient de macapà-oiapoque. elle est arrivée à oiapoque hier le 25/06 et me donne les nouvelles suivantes : route en très mauvais état, 15 heures en pick-up (non précisé si 4X4 ou pas), les bus et petites voitures sont embourbés et n'avancent pas.
cordialement

0194

du webmestre
le 23/06/2007

Réponse au courrier 0193

Les cartes American Express sont acceptées quelle que soit leur provenance (j'ai pu acheter un billet par ce moyen); les conditions de paiement sur le site de la Gol ont changé: en théorie, ils acceptent désormais les CB Visa et Mastercard d'origine étrangère (la Gol desservant maintenant plusieurs autres pays d'Amérique Latine), mais il semble que le système utilisé n'est pas reconnu par les banques européennes.

0193

de Benjamin
 le 23/06/2007

Réponse au courrier 181

  • Réponse au message 181: NON, seules les cartes brésiliennes passent pour acheter des billets d'avion à Oiapoque
  • En revanche l'agence la plus près du marché, sur la berge, fait un taux de change plus favorable que dans la rue - le mieux étant toutefois d'aller tenter de retirer la somme due à la BRADESCO ou la BANCO do BRASIL: certaines cartes passent et d'autres non, et je n'ai jamais réussi à savoir quels étaient les critères de discrimination.

0192

de Benjamin
 le 23/06/2007

Réponse au courrier 191

  • Oui, mais la police paraense ou la police amapaense...^^
  • A partir du moment où il y a risque "d'exportation" d'êtres humains d'un état à l'autre la police fédérale est compétente. Je ne pige pas pourquoi elle ne s'en mêle pas.
  • A noter que pendant deux mois (en 2004, je crois), il y a eu des "incos" à Oiapoque. Un bataillon de "choque" de la PM venu de Macapa qui faisait des tournées de bars et d'hôtels. Mais quand ils coinçaient des étrangers, ils n'avaient pour instruction que de les faire expulser...
  • Il y a quand même eu un Cayennais qu'ils ont pu incarcérer parce que ce type, en plus, s'est rendu coupable d'outrage.

0191

Du webmestre
le 22/06/2007

Réponse au message 0190

  • Je ne suis pas certain que les autorités françaises (et brésiliennes) placent  la prostitution à Oiapoque en priorité des problèmes à traiter. Il s'agit plutôt d'intervenir sur son exportation.
  • Il n'est sans doute pas innocent que la collaboration entre les polices française et brésilienne se fasse sous l'égide des policiers paraenses, et non de ceux de l'Amapá, ce qui eût semblé plus logique. Y voir sans doute une prise de conscience du sérieux actuel des dirigeants et des polices locales de l'état frontalier de la Guyane...

0190

de Benjamin
 le 22/06/2007

Collaboration franco- brésilienne, réponse au message 0188, esclaves du charbon

  • Je me réjouis de ce projet d'accord concernant la sécurité sur la frontière guyano-brésilienne, et en particulier du volet qui traite de la prostitution des mineurs, voire infantile ..... 
  • ... tout en manifestant mon scepticisme quand on voit le nombre de fonctionnaire français (de toutes administrations) qui passent régulièrement des week-ends à Oiapoque ou à Macapa - et c'est pas pour y visiter les musées - et quand on sait que nombre de policiers brésiliens ont des intérêts dans les "boates" ou y sont salariés en dehors (ou pendant) leurs heures de service pour assurer "le service d'ordre", profitant du "stock" en passant. 
  • En plus, on pourrait également s'occuper de résoudre le problème... à Cayenne et à Kourou!
  • Courrier 0188
  • Plussoiement. J'ai vu un pauvre gars se faire confisquer son passeport - donc sans possibilité de quitter le pays, ou alors clandestinement et sans jamais plus être en mesure d'y revenir - le temps qu'il aille à la recette fédérale s'acquitter d'une amende de 2000 RZ
  • NB: si les compagnies aériennes font leur boulot, de toute manière, elles ne laissent pas embarquer un passager "pas en règle" parce qu'elles sont astreintes à payer elles mêmes une amende par la PF, et à prendre en charge le refoulement du malheureux. (le pape qui n'avait pas de passeport n'a pas été refoulé, mais al italia a du payer "uma multa")
  • Enfants esclaves dans le charbon. Je bous quand je lis que des autorités "ne sont pas au courant".
  •  Et ce sont ces autorités qui vont "lutter contre la prostitution infantile"?
  •  Cela dit, ces affaires sont maintenant dénoncées régulièrement, alors qu'il y a peu de temps c'était "normal" L'âge moyen des cireurs de chaussures à Belém est passé de 12 ans à 20 ans en quelques années. La population mûrit bien plus vite que sa classe dirigeante dans sa perception des drames sociaux.

0189

de Cédric
le 21/06/2007

CD de musique latino en promo

L'association Sabor brade ces CD de ska, rock, reggae salsa... latino au tarif de 8 euros (sauf le dernier album de l'association) pour la fête de la musique jusqu'au 8 juillet 2007. Pour plus d'infos contacter le 06-94-44-13-80.

0188

de Thierry
le 18/06/2007

Réponse au message 0187

  • pour répondre à Marylène Nº 0187,
  • Tu ne peux revenir au Brésil que le 10 Août 2007.
  • le visa d´entrée au Brésil n´est pas basé  sur l´année  calendaire, mais sur la première entrée oblitérée sur le passeport.
  • Ex : Si ta première entrée est le 9 août 2006, alors la période d´un an part du 9 août 2006 au 9 août 2007 et tu as droit à 180 jours durant cette période. Ensuite tu auras de nouveau droit à 180 jours entre le 10 août 2007 et le 10 août 2008. Attention si l´on ne respecte pas les dates ça peut coûter cher, très très cher même !!!!!!!!!!!
  • Source : THIERRY ( je tiens ces sources de la Superintendance de la Police Fédérale de l´Amapá à Macapa )

0187

de Marylène
le 17/06/2007

billet Cayenne Fortaleza;

  • Pour le billet Cayenne FORTALEZA il faut prendre Cayenne Belem avec la taf, puis Belem Fortaleza à Belem, tarif 2 fois moins cher assuré.
  • D'autre part question importante?????
  • On a fait un séjour au Brésil de 3 mois en 2OO6 disons du 9 aout 2OO6 au 9 novembre 2OO6, puis re trois mois en 2OO7, disons du 1er février 2OO7 au 1er mai 2OO7 quand est ce que l'on peut revenir au Brésil pour 3 mois de plus ???
  • Merci de me répondre et de citer vos sources ?

0186

Du webmestre
le 15/06/2007

Partager la barge sur l'Oiapoque et réponse au message 0185

  • Pour l'état de la route, le message de Thierry, du 23 mai reste le plus récent que j'ai. La situation doit être stabilisée: il pleut toujours, donc la zone à partir du KM 50 après Oiapoque, jusqu'au km 150 (voire jusqu'à l'asphalte), doit être très molle et pleine de trous. La presse ne fait pour l'instant pas état d'une éventuelle agravation, la circulation ne devrait pas être coupée, même si elle est difficile. Prévoir large au niveau du temps.
  • Par ailleurs, je compte moi-même faire cette route, avec mon 4x4 entre le 4 et le 8 juillet. Si d'autres partent dans la même période, me contacter, le prix pour traverser l'Oiapoque est moins élevé à plusieurs véhicules.

0185

de Olivier
le 15/06/2007

Route Oiapoque- Macapá

Devant faire la route en Moto (entre le 20 et 24 juin) de Oiapoque à Macapa quelqu'un pourrait  il me dire l'état dans lequel se trouve la piste (bourbiers, ponts...) ?
De même si un autre motard a prevu ce voyage a la même période, on peu toujours faire un bout de route ensemble...
merci
olivier

0184

du webmestre
le 15/06/2007

Réponse au message 0183

Il me semble, hors pris d'appel à prendre avec précaution (on a vu des charters annoncés à 399 Euros AR) qu'il faut compter autour de 600€ AR.

0183

de Claude
le 15/06/2007

Prix du billet Cayenne- Fortaleza

Bonjour. Un habitué du forum pourrait il me donner les tarifs avion généralement observés pour un aller/retour Cayenne/ Fortaleza en saison normale, vol économique

0182

du webmestre
le 15/06/2007

Réponse au message 0181

  • Pour le problème d'achat sur le site de la Gol, il se peut aussi qu'il y ait eu un dysfonctionnement du serveur. En m'y reprenant à de nombreuses reprises, j'ai eu accès à deux interfaces de paiement différentes. Mais l'achat a finalement pu se faire par Amex.
  • Il est toujours possible de payer en CB dans les agences, notamment à oiapoque, mais pour la Gol, il faut souvent, malgré tout, payer en liquide si on a pas de CB brésilienne, ou d'Amex.
  • Précisons aussi que sur le site de la TAF au Brésil, un CPF est exigé et que le porteur de la CB utilisée doit être présent à l'embarquement et faire partie des passagers.

0181

de Roy
le 14/06/2007

Suite du message 0179

Bonsoir !

Merci d'avoir pris ma demande en considération.

Je précise que ma carte American express a été activée et que j'ai déjà eu l'occasion de payer des achats avec elle.

Par ailleurs, j'aimerais savoir si il est possible d'acheter des billets d'avion par CB à Oiapoque

0180

du webmestre
le 13/06/2007

réponse au message 0179

Le problème s'est posé avec des cartes Visa et Mastercard, le nouveau système mis en place par la Gol n'étant semble-t-il pas reconnu par les banques européennes.
Par contre, avec une Amex, pas de problème (j'ai moi même pris des billets récemment). Attention, si elle n'a pas encore été utilisée, cette carte peut nécessiter, selon les cas, d'être activée par téléphone auprès d'American Express avant de pouvoir être utilisée. A priori, je ne vois que cette cause à votre problème.

0179

de Roy
le 13/06/2007

Achats billets d'avion sur la Gol

Je n'arrive pas à finaliser un achat de billets d'avion sur la GOL. Tout va bien, jusqu'au moment du réglement même en utilisant une Amex. j'obtiens le message suivant :

Ocorreu um erro com sua transação              Desculpe
Infelizmente seu cartão foi declinado.
Por favor volte para a página anterior e certifique-se
que a informação que você digitou está correta.
Caso contrário, por favor tente outro cartão ou
contate nossa Central de Vendas - 0300-7892121.
Quelqu'un peut-il me venir en aide. je précise que j'ai déjà eu l'occasion de faire un achat sur la GOL.

0178

de Jean-Marc
le 12/06/2007

suite des messages 0175 et 0176

Je viens de retrouver l'adresse sur une vieille carte. C'est environ à 6 km de l'hotel ferrador ou j'ai mes habitudes non loin de l'avenue du présidente vargas a belem.
Quand j'y vais je prends le taxi c'est plus tranquille pour ne pas se perdre. On indique juste le nom les chauffeurs de taxi connaissent.
l'adresse est: travessa Maritz e barros.
C'est assez amusant.
Note pour le Webmaster. Merci pour l'adresse de Sao luis qui va me permettre de comparer.
 
Jm carassus
http://carnavaldemacapa.travelblog.fr

0177

de Marc
le 11/06/2007

Vente appartements à Fortaleza

  • Je vends, près de Fortaleza, à Porto das Dunas, à 800 m de la plage de Beach Park, et de son complexe touristique, 29 appartements (1440 m2 construits), dans un condo avec piscines et grand espace vert. (6.000 m2 de terrain).
  • Site: www.sables.com.br
  • mail: sables@sables.com.br
  • Tel.: 5585 33617231.
Marc Baron.

0176

du webmestre
le 10/06/2007

Réponse au message 0175

  • Intéressant, mais où se trouve cette "gargotte" ?
  • Pour les crabes "toc-toc", c'est pas mal aussi à São Luis, une des premières baraques sur l'avenue litoranêa, si mes souvenirs sont bons. J'y vais aussi cet été, j'essaierai de retrouver l'adresse.

0175

de Jean-Marc
le 10/06/2007

Restaus à Belém

  • Benjamin indique une serie assez impressionante de restaurants sur Belem.
  • Il manque à mon avis " la maison du crabe". le nom de la gargotte c'est " O Dedao" et l'on mange la bas les crabes toc toc.
  • l'ambiance est trés populaire, trés bonne enfant et quelque peu bruyante puisque à chaque table on cogne sur les crabes avec un espece de maillet sur une planche en bois. Surtout il faut venir décontracté, et aller de temps en temps se laver les mains au lavabo présent dans la salle.
  • Quoiqu'il en soit je vous remercie des quelques bonnes adresses communiquées que je ne connais pas toutes d'ailleurs. Devant me rendre à Belem pour quelques jours avant d'aller passer mes vacances à Sao luis je ne manquerais pas d'apporter mon grain de sel d'imminent critique gastro.
jm carassus
http://carnavaldemacapa.travelblog.fr
 

0174

du webmestre
le 08/06/2007

Réponse au message 0173

Bon, le débat sur la gastronomie à Belém est lancé. Je sais que tout le monde ne sera pas d'accord avec Benjamin... Pour ma part:
  • Je ne suis pas très convaincu par la gastronomie à l'estação das Docas, le cadre me rappelle trop un shopping.
  • Seule façon d'éviter la gastro au Bar do Parque: la désinfection à grandes lampées de caïpirinhas. De toute façon, pour manger dans les odeurs d'urine qui remontent, il faut être fumeur, handicapé olfactif ou quelque peu pervers.
  • Pour la viande: Picanha e Compania, c'est vraiment excellent (dites Picanha et C-I-A aux taxis, ils ne connaissent pas forcément le sens de l'abréviation, ils doivent penser que c'est un resto pour espions gringos). Près de Pavan, Rodeio me paraît au moins aussi bon.
  • Pour la salade mayo, c'est vrai partout qu'il faut s'en méfier. C'est la plus belle saloperie de la gastronomie populaire brésilienne (en plus, c'est lourd).
D'autres remarques quand j'aurais plus de temps...

0173

de Benjamin
 le 08/06/2007

Gastronomie à Belém

Je vais faire un descriptif de mes pérégrinations gastronomiques à Belém, parce que je ne suis pas vraiment en accord avec la revue VEJA.
  • Tout d'abord, les lundis soirs, sauf évènement incontournable, c'est le buffet de "l'Amazon beer" (pourquoi en anglais? cerveja da Amazonia, ça sonne mieux!) aux docas: aliments de qualité à volonté, et "rodizio de cerveja": les garçons passent et remplacent vos verres avant même que vous ne les ayez terminés, et cette bière est sublime (fabriquée sur place devant nos yeux; aucun stockage, aucune pasteurisation); Version "suave" ou "forte" Prix très raisonnable et forfaitaire, ambiance des plus sympas. A partir de 20h on passe au service à la carte.
  • Quand je veux dépenser des sous à bon escient dans un cadre impeccable, c'est la "casa das onze janelas", ex hôpital du XVIII eme siècle près du Circulo militar. Si vous mangez à l'intérieur, prévoyez un veston ou un petit pull: la climatisation est un peu excessive, sauf quand il y a beaucoup de monde. Sinon, contenu des assiettes impeccable, vins du Portugal sublimes et service fabuleux. C'est très classe le soir, le costume cravate n'est pas exigé mais si vous arrivez en bermuda, tongs et marcel, on risque de vous éconduire.
  • Bien mieux que le restaurant "mangal das garças" excessivement cher, au cadre par trop artificiel et dont le service qui serait bon selon les standards français (pas dur...)  est décevant pour le Brésil.
  • Aux docas également, le restaurant la Em Casa propose des spécialités locales, dont le "menu paraense" - concentré de toute la région : crabe, pirarucu, crevettes, pato no tucupi com jambu (canard au tucupi avec du jambu, l'herbe "qui fait pétiller la langue"), maniçoba, sorvet de cupuaçu. Les garçons ont le coup d'oeil, sont physionomistes et retiennent vos "petites manies", vos "habitudes": c'est agréable, de se voir amener un peu de pain sans le demander, servir sa vodka dans un verre glacé mais sans "gelo"... certes c'est en vue d'un supplément de service, mais il est largement mérité. L'un d'eux m'a même prêté 15 Réais, pour que je paye mon taxi!
  • Plus modestes: derrière la poste centrale de l'avenue Vargas il y a quelques churrascarias ouvertes seulement le midi. Repérez où vont les Brésiliens, succès garanti à prix variable selon le standing de l'établissement. Quartier désert le soir, tout ou presque est fermé et il vaut mieux ne pas traîner.
  • Un restaurant dont j'ai oublié le nom, au bas de l'avenue Vargas à droite en remontant, dans un cadre suranné : excellent rapport qualité prix, plats typiques. Le soir, un étonnant garçon "homme orchestre" qui fait la moitié de la cuisine lui même en plus du service, sans se hâter et sans vous faire attendre.  Un des rares à vous servir le filet vraiment bleu au Brésil. (demander: "so um pouco mais do que quente")
  • Pour les tacacas et maniçobas: près de la poste centrale, ou près d'Iguatemi. C'est délicieux, typique et "popular" Un jour sans tacaca à Belém, c'est inconcevable!
  • Le midi, poisson Dourado au ver O Peso bien sûr, pour une somme dérisoire, avec le sourire et dans une ambiance géniale. (avec une bière glacée). Attention quand même aux pickpockets, ne pas laisser traîner sacoche ou "maquina" Evitez les salades "maionese": risque élevé de caca liquide dans les heures qui suivent.
  • Si vous y passez plus tôt, prenez vers 10h le casse croûte local: une dose d'Açai (pulpe de palmier) avec un filet de poisson roti. les Brésiliens prennent l'açai en général avec de la farinha, parfois du sucre. Un truc: venez avec votre boîte de lait concentré sucré "moça" et mettez en un peu dedans; c'est sublime. (j'ai converti une flopée de Brésiliens à cette recette)
  • Rua santo Antonio, près de l'avenue Vargas à gauche en allant vers la vieille ville, un restaurant végétarien fonctionne le midi, à un étage (bonjour les conditions de sécurité... quand je pense qu'on a fermé le Central... mais c'est bon)
  • Les glaces. La chaîne Cairu en propose partout, mais leur couleur "suspecte" (manifestement artificielle) me débecte un peu. cela dit l'hygiène est parfaite. Faites comme moi, réservez vous sur les sorvetes "Açai, Cupuaçu, Chocolate ou Tapioca". Je fréquente un petit établissement de cette châine situé près de la vieille cathédrale, à côté du musée des arts sacrés.
  • Et sinon.... les fruits encore et toujours! c'est encore au ver O Peso qu'ils sont les moins chers.
  • Pour les churrascarias : Pavan, en périphérie. Viande à volonté.
  • Pour avoir la quasi certitude de choper une gastro: manger au bar do Parque

0172

de Marylène
08/06/2007

Séjour et plages à Fortaleza

  • Bom dia a tous, nous revenons d'un mois passé à Fortaleza où les gens sont toujours aussi gentils. Quel changement quand on revient en Guyane !!!
  • En ce qui concerne le temps que l'on peut rester, c'est 6 mois, 2 périodes de 3 mois dans les 12 derniers mois et non pas dans l'année.
  • .Il reste encore quelques semaines à louer à ma villa site www.e-monsite.com/madami , pour les amoureux des belles plages, à Icarai et à Cumbuco autre chose que la praia do futuro polluée et fréquentée par toutes les prostituées de Fortaleza ce qui donne un spectacle affligeant pour les enfants.
  • Bon vote et bom dia

0171

de Ivan
le 04/06/2007

distributeur de bonbons...

Qui veut des bonbons ....
photo expédiée par ivan

0170

de Christian
le 04/06/2007

A la recherche de mélomanes brésiliens

Je viens de découvrir votre excellent site et je découvre qu'il possède en plus un forum !

Voilà mon problème : je suis à la recherche de mélomanes férus de bossa et de MPB. Contrairement aux apparences, ils ne sont pas légions sur les forums français, y compris chez vous (les discussions portant plus sur les voyages et le Brésil en général). C'est pour cette raison que j'ai crée il y a quelques mois un forum spécialement dédié à toutes les musiques brésiliennes et à la bossa en particulier :

http://bossa-nova.forumactif.com/

j'invite tous les fous de musiques à nous y rejoindre !!  ;)

Muito obrigado  !!

0169

de Benjamin
le 01/06/2007

réponse aux messages 0167 et 0168

(A propos de l'ouverture de la Police Fédérale à oiapoque)
  • Il y a encore peu de temps, c'était sept jours sur sept.
  • A noter l'importance de faire tamponner son passeport au retour, et de bien vérifier que c'est fait.
  •  J'ai été témoin des malheurs d'un quidam qui est sorti depuis l'aéroport de Belém, dont on a pris la fiche d'entrée sortie mais dont le fonctionnaire avait "oublié" le tampon sur le passeport (pas forcément une erreur: parfois, mesure de rétorsion suite à la mauvaise humeur après expulsions massives de Brésiliens)
  • Voulant rentrer plusieurs semaines après au Brésil pour un autre séjour, il s'est vu, devant moi,  infliger une énorme amende pour "séjour irrégulier" (passeport confisqué jusqu'à fourniture du reçu de la recette fédérale).
  • La PF d'Oiapoque est maintenant informatisée... Même si entre temps on a changé de passeport, on n'échappe pas au contrôle et au repérage en cas de non enregistrement de sortie.
  • Perte de la "carta de entrada-saïda" = 1000 R$ d'amende.
  • Attention, quand l'agent l'agraphe: si votre passeport est numérisé, cela ne doit en aucun cas altérer les deux premières pages! Sinon, n'allez jamais aux USA ou dans un pays tatillon (ça ne sera peut être pas un aller simple pour Guantanamo, mais ça peut poser des problèmes ^^)

0168

du webmestre
le 31/05/2007

réponse au message 0167

  • La PF est effectivement le seul endroit où l'on peut faire tamponner son passeport à Oiapoque.
  • Pour les horaires d'ouverture, il me semble que c'est ouvert de 8h à 12h le matin puis de 14h à 18h l'après-midi (sans garantie d'exactitude).
  • Pour le dimanche, je vais me renseigner, mais il me semble que c'est ouvert le matin seulement.

0167

de L.
le 30/05/2007

Police Fédérale à Oiapoque

Bonjour et bravo pour votre site, fort utile pour le petit periple que je me prepare. J'ai cependant une question d'ordre (tres) pratique: le bureau de la Policia Federal d'Oiapoque est-il ouvert le dimanche (jour de mon arrivee sur place, depuis Cayenne) ? Sinon, connaitriez-vous les horaires et jours d'ouverture? Est-ce le seul endroit pour faire tamponner son passeport?
Merci beaucoup
L

0166

de Benjamin
le 29/05/2007

réponse aux messages 0163 et 0165

  • Réponse au 0163
  • Non, je parle bien de défauts de conception, de "petites gouttières" par exemple qu'on ne colmate pas immédiatement, ce qui fait que tout pourrit en deux saisons, de non traitement contre les termites, ce qui implique une reconstruction intégrale, etc.
  • Je ne pense pas que le climat savoyard, en haute altitude, avec des amplitudes de température considérables, de la pluie, du vent, du verglas, des chutes de neige, etc. soit moins exigeant, et pourtant on ne refait pas les bâtiments tous les trois ans!
  • Le Solar do Beiro dont je parle est un bâtiment qui date de plusieurs siècles et qui est victime du vandalisme et des squatters alors qu'il est de belle facture patrimoniale. Il y a un poste de la Pm à cent mètres, qu'on déménage les cabos pour les y installer dedans!
  • Ou alors - mais je suis mauvaise langue - des édiles ont peut être intérêt à ce que tout soit fait et refait...
  • Réponse au 0165
  • Plussoiement.
  • Surtout pas autour de la Rodoviaria, où nombre de taxis essaient de vous déposer les motoristas touchent une comm' de la part des hôtels à qui ils rameutent des clients). le quartier est sinistre, dangereux dès la nuit tombée et il faut prendre bus ou taxis pour en sortir... 

0165

du webmestre
le 29/05/2007

réponse au message 0164

Le mieux est de loger dans le un des hôtels du centre (Praça da Republica, avenue du Président Vargas et alentours. Les hôtels indiqués sur la page consacrée à Belém devraient faire l'affaire- de35R$ au Novo Avenida, jusque 90R$ au Grão Para). Ver-O-Peso et les quais ne sont pas très loin; il est probable, de toutes façons, que vous utiliserez les taxis (au moins pour l'embarquement, qui se fait très tôt).

0164

de djulian
le 29/05/2007

se loger pas cher à Belém

Bonjour,
Pourriez vous me dire dans quel quartier de Belem on peut loger pour pas trop cher et pour être ....1) pas trop loin du marché Vero-Peso
                             2) pas loin du port pour s'embarquer vers île de Marojo
La ville est tellement étendue que je m'y perd un peu ....de l'aide serait bienvenue..........
MERCI d'avance
Cordialement.......djulian

0163

du webmestre
le 29/05/2007

Réponse au message 0162


  • Pour ce qui est des adresses de Veja, certaines sont déjà connues, je vais voir ce que je peux faire pour les autres.
  • Pour ce qui est du vieillissement accéléré de certaines constructions en Guyane, à Macapá et à Belém, des défauts de conception sont sûrement en cause, mais il ne faut pas oublier le climat, spécialement usant (surtout en ce moment, où l'on moisit debout!).

0162

de Benjamin
le 29/05/2007

adresses gastrono- miques à Belém

rénovation de la Beira Rio à Macapá

Je sais que c'est du travail, mais comme depuis le continent européen je ne puis me procurer VEJA (revue que je déteste au demeurant, nonobstant son classement gastronomique), pourrait-on avoir sur ce site quelques détails sur les localisations et éventuellement les téléphones ou adresses de courriel des établissements sités? (quitte à ce que ce soit distillé au compte goutte)
 
En plus, les lecteurs qui connaissent tel ou tel établissement pourraient donner leur avis (forcément subjectif, d'où l'intérêt de la comparaison).
 
Cordialement
___________________
 
A propos de la rénovation de Beira Rio à Macapa.
 
Il est quand même incroyable qu'il faille tout rénover si peu de temps après l'inauguration... Le Brésil du nord partage cette tare avec la Guyane: on passe son temps à "refaire" faute de conception satisfaisante au départ ou faute d'un entretien minimal, ce qui empêche de faire davantage.
 
A belém, en 25 ans, le "solar do Beiro, bâtiment proche du Ver O Peso a été entièrement rénové cinq fois, et à chaque fois il était abandonné aux squatters et autres vandales!
Blog de Benjamin
http://reacsdegauche.typepad.fr/

0161

du webmestre
le 20/05/2007

Réponse au message 0160

  • Désolé pour le retard de la réponse, la Guyane ne renaît au monde qu'aujourd'hui (l'unique cable reliant notre verte contrée à la toile étant resté rompu pendant deux semaines, ce qui m'interdisait d'accéder au serveur de mon site, basé en métropole).
  • Pour vous rendre à Jericoacoara depuis Belém par la route, il n'y aura sûrement pas de solution directe. Vous pouvez:
    • Vous rendre à São Luis ou directement à Barreirinhas (Lençois Maranhenses), puis rejoindre le delta du Parnaiba en 4x4, ensuite Camocim puis Jericoacoara. Compliqué, long -plusieurs jours- et aventureux. Il y a un post sur ce trajet (fait dans l'autre sens) dans les messages de 2006.
    • Vous rendre à Fortaleza par le moyen de votre choix (au moins 24h de bus sur une route très pénible depuis Belém). A Fortaleza, il vous suffira de vous renseigner (nouvelle maison des touristes sur la Beira Mar ou à votre hôtel) pour que l'on vous propose des véhicules jusqu'à ce lieu très touristique. D'après mes infos, il y adeux bus par jour, qui mettent à peu près six heures pour se rendre à la ville de Jijoca, où il faut prendre un buggy ou un 4x4 pour un trajet d'environ 1heure à travers les dunes.
    • L'avion, sur les lignes intérieures, ne revient pas forcément très cher (voir les compagnies Gol, Tam et Taf, leurs sites sont accesibles par la page liens). Vu la longueur et la pénibilité du trajet en bus, ça se discute. Si vous faites étape à São Luis, prenez l'avion vers Fortaleza, le prix est à peine plus élevé que le bus.

0160

de Sylvie
le 14/05/2007

belem- jericoacoara

Bonjour,
J'aurais voulu savoir comment on peut se rendre à Jericoacoara en venant de Belem. En particulier, existe t-il des bus car je pense que l'avion doit être cher?
Merci

0159

de Emmanuel
le 02/05/2007

Terrains à Oiapoque

  • Si ça "flûte" toujours Monsieur Le Webmaster ? On se connaît alors, en effet je continue à faire, quoiqu'un peu moins, de la pratique de la flûte traversière une passion. Je recommande aux amateurs éclairés les "chorinhos" de l'excellent flûtiste brésilien Altamiro Carrilho. 
  • Je voulais attirer l'attention Des personnes intéressées par les perspectives de développement futur de l'Oyapoque côté brésil sur la possibilité d'acheter (à bas prix pour le moment) quelques lots restant dans un projet immobilier d'envergure sur la BR près de l'aéroport et de la sortie du Pont international. J'en ai moi même fait l'acquisition comme quelques français de Guyane en toute sécurité. Si vous êtes intéressé, laissez-moi vos coordonnées afin de prendre rendez-vous en réponse à ce message.
  • Encore bravo pour ce site, et ne manquez pas de nous informer sur cette région voisine (Oyapoque, Carswène, Mapa, etc...)

Consulter les messages précédents