ban
Courrier
Derniers courriers envoyés,
par ordre d'arrivée.
                                                                   Optimisé pour Mozilla et Internet Explorer

Depuis avril 2010, rendez-vous sur la nouvelle formule de Brasilyane.com-a nova versão desse site esta no ar

Préambule

A vous la parole! Toutes les contributions sont les bienvenues, si:

Ajouter votre message: Ecrire

C'est vous qui l'avez dit...


0080

De benjamin
le 30/12/2006

Commentaires des articles

A propos de l'article:

30/12: Pará: Publication d'un guide de l'investisseur

 
Indique-t-on exactement qui il faut corrompre, dans quelles circonstances et pour quel montant?
Parce que dans le Para, sans cela...^^
 
A propos de l'article:
 

30/12: Pará: un garçon de 11 ans retrouvé après 29 jours dans la forêt

 
Je retourne à Marajo lors de la prochaine saison sèche, pour une longue durée, parce que j'adore y marcher (dans la savane plutôt qu'en forêt) . Si ce gamin est en vacances, je l'embauche sans problème comme guide, assuré de survivre en toutes circonstances et à condition qu'il soit accompagné d'un adulte responsable^^ 
 
Feliz ano novo para tudos!

0079

De Benjamin
le 22/12/2006

Prix des taxis à Natal et ailleurs

 
Marylène: je crois bien avoir parlé des bus aussi, pour Natal comme pour bien d'autres villes. Mais aller de Ponta Negra à la Praia do Meio, cela fait 15 km avec des traversées de zones dangereuses (pas des favelas, mais des voisinages de favelas). Alors je veux bien qu'on le fasse à pied, mais... à choisir, marcher pour marcher, je préfère une bonne randonnée rurale.
 
Effectivement, les taxis sont encore moins chers au Brésil qu'en France, Cela dit, quand on y passe un séjour de plusieurs semaines, il faut compter avant de faire ce genre de dépenses (et tant mieux pour les Brésiliens, c'est la preuve qu'ils gagnent mieux leur vie!), ce qui n'était pas le cas il y a quelques années. Et à Belém ou Natal, c'est bien plus cher qu'à Recife, Terezina, S. Luis. Comme les distances sont immenses en plus à Natal...
 
Effectivement, on ne doit pas voir le même Brésil. J'y préfère des restaurants où on me parle d'abord portugais, et pas anglais ou italien comme à Ponta Negra  (taquinerie^^)
 
PS: 60 euros Cayenne - Rochambeau, c'est une arnaque.
 
Feliz Natal para tudos!
 
BR

0078:

Du webmaster
le 22/12/2006

Réactions aux éditoriaux

Les réactions aux éditoriaux sont publiées en regard du texte concerné, sur la page des éditos, donc.

0077

De Marylène
le 21/12/2006

Réponse à Benjamin

En réponse à Benjamin, je crois que l'on ne visite pas le même Brésil. Si à Natal les taxis sont chers, il faut aller à pieds!!! Quand on paye une poignée de réals, il faut pas se plaindre, j ai payé 6O euros pour faire Rochambeau cayenne, sans le sourire. A Ponta negra il y a des beaux hotels et de bons restos, dans les favellas j y vais pas.
 
Voilà mon opinion,
Bonne fetes à tous et feliz Natal

0076

De Benjamin
le 21/12/2006

A propos de Natal

A propos de Natal (j'y étais cet été).
  • Ponta Negra, c'est horriblement cher, frelaté au possible (on y parle davantage anglais ou italien que portugais), le tourisme sexuel y a ses adeptes, y compris avec des propositions de mineur(e)s drogués pour la plupart, le plus souvent associés à des flics maître-chanteurs (le chantage c'est mal, mais quelque part on se dit qu'on ne va pas trop plaindre ces victimes là...).
  • Il y a une campagne municipale (affiches, dépliants distribués partout) sur l'exploitation sexuelle des mineurs  condamnée parce qu'elle "cause du tort à l'image de la cité"! (j'aurais plutôt cru que c'était aux mômes que ça causait du tort avant tout, mais bon...) 
  • Ponta Negra : aucune vie populaire, que du "pour touristes". On peut résider à la Praia do Meio (j'y ai dormi pour 25 RZ cet été, dans une chambre simple mais propre et climatisée) et de là se déplacer en bus. Taxis nombreux mais chers (les prix de Belém, c'est dire, et les distances sont énormes!)
  • La Praia do Meio offre des hôtels nettement meilleur marché, mais ses abords sont peu sûrs (vols à l'arraché, voire braquage dès qu'on sort des zones bien éclairées). Un Brésilien m'a dit que cette situation était encouragée de facto par les autorités locales, pour que la quasi totalité des hôtels et commerces coulent (c'est le cas de l'hôtel dos Reis Magos que j'ai connu il y a quelques années qui offrait un excellent rapport qualité prix) afin de permettre une restructuration immobilière avec construction d'établissements de grand standing. Le soir, près de l'office du tourisme, joueurs d'échecs qui viennent avec leur matériel. On peut faire une partie avec eux; niveaux variables, de l'excellentissime au débutant.
  • Entre ces deux points, un ghetto d'hôtels de luxe avec piscines privées, dont les gens ne sortent qu'en car climatisé.
  • Effectivement les alentours sont plus intéressants que la ville elle même, encore qu'on en fait vite le tour (à mon avis, Natal ne mérite guère plus de deux à trois jours de séjour). On peut louer des buggys avec chauffeur (le mieux) autant pour les plages que les dunes voire la ville. Si vous vous adressez à un indépendant ou même à une petite agence, exigez de voir le permis de conduire "spécial buggy" du conducteur, de même que son certificat d'assurance (sinon, aucun recours, et en cas de contrôle de police vous êtes débarqué en pleine nature). Les dunes sont belles mais trop "civilisées": on passe d'une attraction à l'autre (surf sur sable, ULM, paparazzis, etc. avec passage au tiroir caisse à chaque fois) 
  • Le secteur du farol est dangereux de jour comme de nuit, du fait de la présence d'une favela voisine tenue par un cartel de dealers qui intoxique ses habitants... lesquels ont besoin de se trouver de quoi acheter leur dose quotidienne. Ne jamais y passer à pied, ne pas y attendre les bus - surtout que le délai entre deux passages est long.
  • A noter que du fait qu'il manque au moins un fuseau horaire au Brésil, la nuit tombe très vite et qu'il fait jour extrêmement tôt à Natal. Même en vous levant de bonne heure, vous trouverez le soleil déjà haut. Atmosphère moins humide que plus au nord, même s'il fait très chaud
  • Gare routière assez loin du centre et dans un état de délabrement pitoyable. Comme il est à peu près impossible de monter dans un bus avec des bagages à cause de ces p... de tourniquets de contrôle devant les receveurs, quasi obligation de prendre un taxi. Si vous arrivez à Natal après 17h30, que ce soit depuis l'aéroport ou la rodoviaria, patientez sur place jusqu'à 19h30: sinon les embouteillages sont tels que ça triplera le prix de la course, et que vous arriverez quasiment à la même heure... Si vous ne savez pas où aller, les taxis vous déposent inévitablement à Ponta Negra, le quartier le plus cher.
  • Bien que très long, j'ai adoré le trajet en bus entre S. Luis et Natal, du fait de la variété des paysages. Si vous étiez sceptiques avant, vous ne le serez plus: l'enfer existe, il se situe à l'étape deTerezina, ville la plus chaude du Brésil. L'heure du dîner dans la gare routière, à chercher désespérément une molécule d'oxygène surchauffée, même la nuit tombée, est un moment inoubliable.
Post-scriptum:
  • Benjamin, http://reacsdegauche.typepad.fr/reacsdegauche/
  •  
  • J'ai oublié un truc : sur les plages, quand vous déjeunez dans une "baraca", toujours demander la carte AVANT.
  • Les prix sont souvent deux fois plus élevés que dans les restaurants "plus classe" situés juste en face. 
  • Ou alors on vous propose sur une ardoise une brochette de crevettes à 15RZ en "promoção", et oralement on vous dit qu'il y a aussi du poulet. Mais au moment de payer, les crevettes valaint certes 15 RZ, le poulet 30... Si vous protestez, c'est là qu'on vous sort la carte...
  • Fait constaté tant à Natal qu'à Fortaleza. Quelqu'un qui se débrouille en portugais et qui parle d'alerter la police touristique voit en général vite les choses s'arranger, mais c'est... agaçant, énervant.
  • Donc: évitez les "baracas" aussi chères, à l'hygiène douteuse, et à l'honnêteté aléatoire.
  • Dentifrices, rasoirs jetables, brosse à dents, préservatifs sont plus chers à Natal qu'en France ou en Guyane, sauf peut être au centre ville. On attend le touriste de pied ferme!

0075

De webmaster
le 17/12/2006

A propos du message 0074

  • Je confirme pour la tenue: on peut même vous refuser l'entrée dans certaines administrations. Pour le sac à dos, je crois que ça leur évoque les Sans Terre et autres miséreux méprisés.
  • En règle générale, dans les rapports avec l'administration brésilienne, mieux vaut la jouer sympa-beau joueur, que gringo qui le prend de haut.
0074
De Benjamin
le 17/12/2006

Permis de séjour au Brésil

Origine: webmestre du  blog rdg
  • Pour les séjours "en continu" ou "discontinus" au Brésil. Il semblerait que ce soit plus ou moins soumis à l'appréciation du policier de la PF à qui on fait la demande...
  • Certains acceptent six mois consécutifs, d'autres veulent un bref aller-retour, quelques fois ils demandent quels sont les moyens de subsistance, la possession d'un titre de retour.
  • Une négociation polie arrange le coup neuf fois sur dix. Ne pas tenter de corrompre. D'abord, c'est mal; ensuite ce n'est pas le genre de la PF - contrairement aux autres polices, civile, militaire ou municipale!
  • Conseil: quand on fait la demande de prolongation, se présenter en pantalon, chemise repassée et chaussures cirées plutôt qu'en bermuda, débardeur et tongues... ça compte beaucoup, au Brésil.
  • A cet égard, il faut signaler cet étrange préconceito contre les mochilas (sac à dos) qui sévit encore ici ou là....
0073
De Benjamin
le 14/12/2006

A propos du Mangal das Garças, à Belém

Origine: webmestre du  blog rdg

A propos du restau "Mangal das Garças"
 
Le cadre est effectivement sympa, j'en conviens, ce qu'il y a dans l'assiette est bon, mais en de si petites quantités et pour un tel prix...
 
Et justement, pour payer si cher, je n'ai pas trop apprécié d'avoir du demander quatre fois qu'on me prête un stylo (j'avais des notes à prendre) et qu'il m'en ait finalement été fourni un dans un état déplorable, écrivant de temps à autre, en plus avec un mouvement d'humeur.
 
Parce que ce n'est vraiment pas dans les habitudes brésiliennes faites de gentillesse et de serviabilité! Même au ver-O-Peso où on mange pour 5 RZ, on m'aurait dégoté ce stylo avec un gentil sourire... ou s'il n'y en avait pas eu à proximité, on se serait excusé.
 
Au fait: rejoindre la réserve en voiture ou en taxi! Si à l'intérieur on est dans une sécurité totale, les alentours sont un vrai coupe gorge, de jour comme de nuit et je ne suis pas du genre parano).
0072
Du webmaster
le 04/12/2006

Réponse au message 0071

A propos du restaurant du Mangal das Garças: un autre m'en avait dit du bien. Comme quoi, chacun ses goûts. Certains privilégient le cadre, d'autres l'assiette.
0071
De benjamin
le 04/12/2006

Conseils sur Belém

Origine: webmestre du  blog rdg

Je dois dire que si j'ai attendu si longtemps avant d'inscrire ce site dans mon filblog, c'est parce que j'y avais relevé, il y a quelques mois, de nombreuses erreurs factuelles.
 
depuis, il a gagné depuis une grande rigueur et je compte bien m'y référer de plus en plus, ainsi que le recommander.
 
Je signale, pour les gens décidés à dépenser plus que d'habitude, mais pour un excellent rapport qualité prix, le restaurant de Belém la casa das onze janelas où je vais habituellement en semaine, à l'heure du déjeuner (près du circulo militar, dans la vieille ville, à côté de la feira do Açai). la climatisation est délicieuse à cette heure, l'atmosphère feutrée très reposante.
 
Cadre sompteux dans un ancien hôpital militaire du XVIIIème siècle, nourriture délicieuse, service impeccable.
 
En revanche, le restaurant situé dans la "réserve" mangal das garças, c'est l'arnaque! prix hallucinants pour des portions limitées, ce qui est un comble au Brésil compte tenu des habitudes!
 
Un certain guide dont on n'a pas le droit de citer le nom par décision de justice, qui à l'origine s'adressait à des voyageurs relativement désargentés, fourmille de conneries relatives à Belém. Ne vous y fiez donc pas, surtout!
0070
De: Thierry
Le 03/12/2006

Covoiturage vers Oiapoque

Bonjour je recherche un co-voiturage pour me rendre de Kourou à St Georges, dans la nuit du jeudi 7 décembre au vendredi 8 décembre, car je dois etre à Oiapoque vers 7H00 du matin
Bus pour Macapa à 9H00
Merci d'avance !!!
E.Mail : thierrybrasil@yahoo.fr
Portable : 06.94.00.71.95
0069:
De Benjamin
Le 28/11/2006

Sécurité à Oiapoque

Origine: webmestre du  blog rdg
 
qui parle beaucoup de la Guyane et du Brésil (récemment, des reportages sur Saut-Maripa et la Montagne d'Argent).
Préciser à propos de SGG que le distributeur de la poste est souvent en panne le week end... et qu'on ne peut en conséquence pas compter dessus.
 
J'ai quitté SGG en septembre mais à cette date, la BRADESCO offrait à son DAB un meilleur taux de change que la BANCO DO BRASIL.
 
Je confirme et je crois qu'il faut en remettre une couche sur le sujet les infos sur la dangerosité de la route Cayenne-SGG. De jour, ne jamais prendre d'auto-stoppeur inconnu.
 
Idem, ne pas faire le trajet Oiapoque Macapa dans des transports alternatifs. Prendre le gros car.
 
Cordialement.
 
0068:
De webmaster
le 21/11/2006

Réponse au courrier 0067

Les commerces seront probablement ouverts jusqu'au 24 au soir; pour le reste, je me renseigne.
0067
De Deborah
le 21/11/2006
Objet:

Noël à Oiapoque

bonjour

je voudrais allez a oyapok du 23 DECEMBRE AU 25 est ce que les commerces
seront ouverts?? et les restaurants y'a t-il un ouvert le soir du reveillon
de noel??? lequel? ou puis je reserver??? l'office de tourisme est-il ouvert
le samedi matin???

merci de me renseigner si possible
0066
De Marylène
le 21/11/2006
Objet:

Location Fortaleza

loue très belle villa à Fortaleza; tout confort Voir site: www.creabc.com/madami
0065
De Jean-François
le 13/11/2006
Objet:

Vie nocturne à Belém

  • Bonjour,
  • Pour les endroits sympas de la nuit, an parlant de boites, il en existe une incontournable pour les jeunes étudiants paraenses, c'est la "Pavan". Située au même endroit que la churrascaria (n.d.w.: Rodovia Augusto Montenegro, dans la périphérie, route d'Icoaraci), elle offre un souvenir unique aux touristes si l'organisation du Vendredi soir n'a pas changé depuis 3 ans ( lors de mon dernier séjour là-bas!).
  • Une première salle - celle du restaurant - avec un immense bar vous accueille après une entrée modique. C'est là que se multiplient les shows chauds ou pas ( mais rien de choquant) avec de vraies chorégraphies tout au long de la soirée; entre deux la piste, avec ses cubes dans les coins, pourrait faire un pied de nez à celles d'Ibiza, Biarritz ou Athènes. Mais comme la salle est immense, pour vous désaltérer, vous pouvez approcher du bar ou toutes les boissons sont proposées.
  • Mais le mieux, si vous parlez portugais, est de suivre la mode au Brésil, et louer votre table, un forfait qui englobera la table et la boisson ( bière cerpa ou skoll ) présentée à raison de 6 ou 8 bouteilles dans un panier - très exotique ! La Pavan offre en outre une deuxième ambiance très "Rave Party" en sous-sol, là ou la musique et les jeux de lumière sont extras - coeur sensible s'abstenir ! Pour moins de 100 Réaïs vous passerez une nuit inoubliable, et rencontrerez des gens qui vous feront oublier les clichés trop répandus en Guyane sur la jeunesse et les femmes brésiliennes !
0064
De Gilles
le 03/11/2006
Objet:

Renseigne- ments à Belém, tarifs des pousadas à Barreirinhas

Bonjour
 
Pour les personnes se trouvant à l'aéroport de Belem et ayant besoin de renseignements ou d'un vol, allez à l'agence d'Air Caraibes (au fond) , il y a une jeune femme blonde aux cheveux longs (mignonne en plus ...) qui parle français et peut vous faciliter bien de démarches car elle connaît toutes les  agences.
De plus, pour les personnes se rendant à Barreirinhas dans le Maranhão (Lençois maranhense), la pousada gérée par "giltur" ne donne pas toujours les bonnes informations concernant les tarifs.
En effet, en arrivant à cette pousada, la personne de l'accueil nous a dit que le tarif était de 30 Rs par chambre.
Au moment de payer, la précision nous a été donné que ces 30 Rs étaient par personne.Du coup les tarifs ont doublé pour les couples et il nous a été demandé de payer pour une enfant de 6 ans.
Après avoir " menacé" de régler le problème avec la police touristique, le gérant a accepté un billet de 50 Rs a la place des 240 Rs demandé initialement.
Cordialement
0063
De Robert
le 24/10/2006
Objet:

Recherche d'une  personne disparue

  • Bonjour,
  • je lance un peu une bouteille à la mer.
  • voilà je recherche une dame brésilienne, nommée Rosa Natividade De Lima.
  • Elle est originaire de Bélem, elle était en Guyane en 1994, a accouché d'un petit garçon à Matoury en 1994. a été reconduite à la frontière début 1995.
  • En 1994, elle avait 2 enfant (garçon et fille) gardés par ses parents à Belem.
  • Voici toutes les informations dont je souvienne (possibilités de petites erreurs sur le prénom).
  • Cette recherche est certainement très importante pour elle et surtout pour ce petit garçon.

0062
De webmaster
le 20/10/2006
Objet:

Réponse au message 0061 de Marylène

  • Si mes informations sont bonnes, les touristes peuvent rester pour une période de trois mois, sans visa pour les Français; il faut déclarer cette durée à son arrivée au Brésil, quand on fait tamponner le passeport (aéroport ou bureau de la PF à Oiapoque).
  • Il est ensuite possible, sur place, de renouveler ce tampon pour encore trois mois. Ce qui fait un total de 6 mois autorisés sur une année.
  • Si les séjours sont discontinus, il me semble que la durée maximale doit être la même, mais je vais me renseigner plus précisément.
0061
De Marylène
le 20/10/2006
Objet:

Durée du séjour autorisée sur une année

Bom dia
Pouvez vous s v p pour les futurs touristes (re)expliquer la durée du séjour autorisée sur une année.
Merci.
0060
De Thierry
le 17/10/2006
Objet:

Garder une maison à Kourou

  • Je suis actuellement sur MACAPA et je recherche une maison a garder sur KOUROU entre le 6 novembre et le 9 decembre car je dois venir y travailler. Je fais donc appel à tous les brasilonautes.Merci
  • Thierry
0059
De Marylène M.
le 16/10/2006
Objet:

Location villa à Fortaleza

  • loue très belle villa avec piscine à Fortaleza, tout confort, proximité tout commerce, plage à 3OOm, gardien.
  • Prix 3oo euros la semaine.
  • photos sur site www.creabc.com/madami
0058
De Marc
le 15/10/2006
Objet:

Location d'apparte- ments à Fortaleza

  • Je m´appelle Marc Baron et loue des appartements en bord de mer, à la plage de Porto das Dunas, à 10 minutes de Fortaleza et 20 minutes de l´aéroport.
  • Les appartements (2 chambres) sont équipés et il y a 2 piscines et une grande pelouse.
  • Prix très "doux": service compris ou non. 
  • Pour plus d´infos, visitez le site: www.sables.com.br.
  • Tel.: 5585 33617231 ou sur mon mobile: 5585 88380999. 
  • Mail: sables@sables.com.br

Consulter les messages précédents